Savez-vous planter des chou-fleurs et des brocolis?

Modérateur: Super Moderators

Savez-vous planter des chou-fleurs et des brocolis?

Messagede adk2 le 03 Juin 2008, 10:29

Moi jsuis pas certain!

J'ai démarré mes plants à l'intérieur et je les ai transplanté au jardin il y a quelques semaines. C'est ma première expérience...

Les plants sont beaux et on quelques centimètres de tige avant les premières vraies feuilles (6 ou 7 centimètres).

Ma question: Est-ce que je devrais renchausser les tiges jusqu'aux premières vraies feuilles?!?

Merci!

Anthony
adk2
 
Messages: 40
Inscription: 30 Mai 2008, 22:12
Localisation: Saint-Nicolas (Lévis, QC)

Re: Savez-vous planter des chou-fleurs et des brocolis?

Messagede Manger le 04 Juin 2008, 20:36

moi je ne les renchausserais pas trop.... enfin pas comme je le fait avec les tomates...
puis je mettrais des cures-dents autour de la tige pour les vers ....

a+
Manger
 
Messages: 338
Inscription: 31 Déc 1969, 19:00
Localisation: Montreal

Re: Savez-vous planter des chou-fleurs et des brocolis?

Messagede tomatl le 05 Juin 2008, 08:40

Je ne sais pas comment vous cultivez le brocoli de par chez vous (question de durée végétative et d’hivernage), perso, je les cultive en bisannuelles… Je les trouve plus beaux et plus goûteux que cultivés en forçage, sans compter les variétés précoces pouvant être récoltées en annuelles.

Donc, je sème tard, en mai-juin, et je repique en pépinière vers quatre ou cinq semaines, à une quinzaine de cm de distance. J’enfonce jusqu’aux premières feuilles. Le sol est fin et léger (ajout de sable et terreau)

Fin juillet (5-6 feuilles), je procède à la mise en place des plus vigoureux. Le cœur du plant doit être impeccable.

Le chou brocoli adore prospérer dans un sol riche en matière organique. Un bon mois avant la mise en place définitive, il est bon d’y incorporer compost ou fumier bien décomposé (à défaut, une bonne dose de terreau peut faire l’affaire) et un engrais complet.

Je les dispose à 60-70 cm en tous sens, bien enterrés jusqu’aux premières feuilles. Je tasse fermement et j’arrose de suite. Je veille à garder frais jusqu’à la reprise au moins.

Je les laisse ainsi prospérer jusqu’en octobre, en veillant régulièrement aux invasions de ravageurs. Tout particulièrement la piéride, la limace et la mouche du chou. Mais en d’autres lieux, il conviendra de se méfier aussi du ver gris (noctuelle)
C’est pourquoi, je les cultive en alternance avec du céleri rave et en branche, voire à couper.
On peut aussi le faire voisiner avec quelques aromatiques telle que la menthe, la sauge et le romarin…

Le tout, c'est de tenir les choux hors de portée des fraises, des tomates (et autres solanacées) et des oignons (mieux tolérés par le chou-fleur)

Bref, juste avant les premières gelées, je découpe, à la bêche, une belle motte afin de prélever la plante entière sans trop amocher les racines. Je place les brocolis en jauge ou sous châssis pour la mauvaise saison. Ils supportent mal le gel.

C’est en février que les replace au jardin, toujours à 60-70 cm. Le sol recevra un apport d’engrais universel. Si besoin est, un apport en compost vieux aura été effectué en automne.

Un léger apport de potasse (EVF de consoude ou engrais tomate) une fois que la reprise est assurée et, très vite, les tiges florales se dessinent et s’épaississent. Elles sont naturellement plus lâches que celle du chou-fleur, les «pommes» sont montées sur des tiges plus ou moins hautes selon les variétés. Leur couleur allant du vert au violet pourpre.

Je veille toujours à les couper encore bien fermes (il ne faut pas laisser les fleurs commencer à s’épanouir. Attention, ça va parfois très vite, s’il fait chaud) avec quelques centimètres de tige.

L’avantage de cultiver en bisannuel est que, si on laisse les plants en place une fois dégarni (ne pas couper les bases des tiges florifères), on a la joie de voir apparaître, très bientôt, une floraison secondaire, plus petite et à «pommes» plus serrées, mais souvent plus fines de goût…

J’arrache tout en début d’été, juin pour chez moi, car au-delà, les bouquets floraux s’épanouissent très (trop) vite.

Ceci dit, il est facile de laisser deux ou trois plants développer ces bouquets secondaires, isolés sous un filet anti-insectes, afin de récolter ses propres semences. Il va sans dire qu’il faut alors s’assurer que la variété utilisée est bien une variété pure et non un hybride.

J’évite généralement de jeter les restes au compost, ça pue vraiment en se décomposant…


Le chou-fleur se cultive de la même façon, mais peut-être semé plus tôt (mars), car il supporte très bien une culture annuelle.
Un semis tardif (juin) pourra être mené comme les brocolis, en bisannuel, pour une production printanière.

La mise en place à lieu vers la mi-mai/juin (attention, je parle toujours pour mes cultures bruxelloises, en zone 8a, à vous d’adapter en conséquence)
Je repique en terrain riche en matière organique, en fait, je les place entre les brocolis qui ne tarderont pas à être arrachés, et qui leur laisseront donc le champ libre, dans tous les sens du terme.
Au moindre symptôme de maladie sur les brocolis, je me rabats sur une autre parcelle, près des pommes de terre, par exemple.

Pour les ravageurs, il faudra porter une attention toute particulière aux pigeons qui, ai-je pu remarquer, ont une certaine prédisposition à déchiqueter les jeunes feuilles. J’ai beaucoup de problèmes avec les ramiers sauvages. Curieusement, les brocolis semblent moins les attirer (question de période de repiquage ?)
Les altises aussi, sont à surveiller.

A la place des brocolis fraîchement arrachés, je plante du céleri à couper dont l’odeur aidera à dérouter altises, piéride et autres mouches indésirables. La ciboulette et le poireau seront bienvenus aussi.
Le voisinage de Fabacées (pois, haricot nains) pourrait permettre de fixer un apport supplémentaire d’azote, intéressant pour la croissance du chou-fleur, sans l’amoindrir comme le ferait un excédent d’engrais chimique. Un EVF d’ortie remplira le même office.

Par contre, ne jamais envoyer un chou-fleur aux fraises, ils ne se supportent pas !

Vers la fin juin, les jeunes choux auront déjà bien prospérés. Une tâche délicate est à réaliser ici, il faut briser la nervure centrale des feuilles entourant le cœur pour protéger la fleur qui se dessine déjà du soleil.
Plus tard, on peut choisir. Soit on coupe une grande feuille extérieure pour la poser sur la fleur, soit on lie carrément toutes les feuilles autour d’elle…
Dans tous les cas, il est recommandé d’agir par temps sec.

Je veille à ce que le sol reste frais tout le temps de la culture. Le chou-fleur n’aimant pas avoir le pied trop au sec.
C’est un légume qui se complait mieux en région humide et fraîche. En zone plus chaude, on préfèrera un semi tardif et une culture bisannuelle.

Vers juillet-août, la pomme florale est prête à être coupée. Quelques centimètres de tige seront emportés avec elle.
La couleur peut aller du blanc vif au crème bien connu, voire franchement jaune, en passant par des variétés vertes (eh oui, le brocoli n’est pas le seul à arborer cette couleur !)
Le reste du plant ira au compost s’il est sain, ou sera brûlé s’il est douteux…


Pour terminer, je tenais à signaler (puisque c’est dans l’air du temps) qu’un EVF de feuilles de brocoli et de chou frisé, de 3kg par 10 litres d’eau et dilué à 20%, aurait la propriété d’éloigner l’altise et les pucerons, notamment du chou et des radis…
Je ne l’ai jamais expérimenté, mais, à mon avis, du chou fermenté, ça ne doit pas faire fuir que les petites bébêttes…
:scare: :swoon: :sick:
tomatl
 
Messages: 5981
Inscription: 31 Déc 1969, 19:00
Localisation: Wezembeek-Oppem, Belgique, Zone 8

Re: Savez-vous planter des chou-fleurs et des brocolis?

Messagede casper le 05 Juin 2008, 10:06

:lol: Tomatl, le retour!
casper
 
Messages: 303
Inscription: 31 Déc 1969, 19:00
Localisation: bruxelles

Re: Savez-vous planter des chou-fleurs et des brocolis?

Messagede Manger le 05 Juin 2008, 10:28

!

présentées de façon éloquente par tomatl, toutes les raisons sont là pour lesquelles, je ne fais pas beaucoup de ces légumes ici :grin:

et encore! pour moi les brocolis chou-fleurs, aiment température pas trop élévés et aiment la lumière d'automne, je les classe d'emblée comme légumes à cultiver l'automne. Or, ici (montreal, quebec), il gèle en automne! et puis les pfffit bibittes (piéride+altises) alors c'est pas facile.

mais bon, je ne veux absolument pas vous en décourager alors bonne chance quand même

a+
Manger
 
Messages: 338
Inscription: 31 Déc 1969, 19:00
Localisation: Montreal

Re: Savez-vous planter des chou-fleurs et des brocolis?

Messagede Mom Sue le 05 Juin 2008, 21:38

J`ai justement planter quelques-uns de mes choux entre mes tomates et tout ^ca pour te lire et savoir qu`ils ne s`aiment pas :banghead:

En réalité ce qui est vraiment arriver est que,sur x site ilsles disaient amis,un autre ennemis et idem dans tous mes livres :this: Donc je me demandais;qui dit vrai? Mais comme mon dos a gentillement voulu coopérer j`ai planter ensemble :bye:
Avatar de l’utilisateur
Mom Sue
 
Messages: 22804
Inscription: 31 Déc 1969, 19:00
Localisation: Beauport Zone 4b

Re: Savez-vous planter des chou-fleurs et des brocolis?

Messagede tomatl le 06 Juin 2008, 03:27

Ah ? où as-tu vu qu'ils se cotoyaient volontiers ?
tomatl
 
Messages: 5981
Inscription: 31 Déc 1969, 19:00
Localisation: Wezembeek-Oppem, Belgique, Zone 8

Re: Savez-vous planter des chou-fleurs et des brocolis?

Messagede Mom Sue le 09 Juin 2008, 21:06

Franchement avec toutes les différentes recherches que j`ai faites dernièrement,j`ignore où j`ai lue ça et si je le retrouve par hasard je te met le lien ou autre oki :grin: :good: :wave:
Avatar de l’utilisateur
Mom Sue
 
Messages: 22804
Inscription: 31 Déc 1969, 19:00
Localisation: Beauport Zone 4b


Retourner vers Potager, fruitiers et fines herbes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 7 invités